Archives 2016

L'étonnante aventure de la cochenille mexicaine (16e-21e siècles)

Conférence L'étonnante aventure de la cochenille mexicaine (16e-21e siècles) - Espace Courbet - Lorient - Mardi 8 novembre
Conférence L'étonnante aventure de la cochenille mexicaine (16e-21e siècles) - Espace Courbet - Lorient - Mardi 8 novembre

Mardi 8 novembre 2016 - 18h30

Espace Courbet - Salle de conférence - 81 rue Amiral Courbet - Lorient

Entrée libre, dans la limite des places disponibles

Conférence animée par Giblert Buti, Professeur émérite des universités (Aix-Marseille Université)

La couleur rouge, hautement symbolique, était essentiellement produite en Europe en utilisant des coquillages (murex), des plantes (garance) et des insectes "récoltés" dans l'espace méditerranéen (vermillon) ou en Europe orientale (cochenille de Pologne).
Au 16e siècle, la cochenille mexicaine ou grana, insecte élevé sur les plateaux de la région d'Oaxaca et longtemps confondu avec une graine végétale, parvient en Europe. Elle se hisse rapidement parmi les colorants les plus recherchés par les teinturiers et l'élite marchande à savoir les négociants.





Le grand pouvoir tinctorial du produit et la solidité des couleurs obtenues de l'orangé au violet en passant par l'écarlate et le cramoisi rendent compte de sa haute valeur commerciale (après celle des métaux précieux) à l'origine de spéculations et arbitrages bancaires sur les grandes places européennes.

Cet étonnant produit atlantique, qui se substitue alors à un produit méditerranéen, est destiné aux manufactures européennes mais également au marché asiatique (via le Levant) sous forme brute ou de tissus teints.
À la fin du 18e siècle on observe des tentatives d'acclimatation et d'élevage du produit dérobé à Saint-Domingue, puis en Italie du sud et en Asie. Toutefois son introduction, avec le soutien de l'État (Espagne et France), est surtout importante au début du 19e siècle aux Canaries et en Afrique du Nord. La production de colorants de synthèse dans la seconde moitié du 19e siècle provoque l'effondrement de l'utilisation de la cochenille qui retrouve toutefois, mais de façon marginale, de nouveaux usages aux 20e et 21e siècles.

Des origines aux héritages de l'esclavage atlantique

Conférence Des origines aux héritages de l'esclavage atlantique - Maison de l'Agglomération - Jeudi 13 octobre 2016
Conférence Des origines aux héritages de l'esclavage atlantique - Maison de l'Agglomération - Jeudi 13 octobre 2016

Jeudi 13 octobre 2016 - 18h30

Maison de l'Agglomération - Salle du conseil - Esplanade du Péristyle - Lorient

Entrée libre, dans la limite des places disponibles

Conférence animée par Jean-Marc Masseaut, Vice-Président des Anneaux de la Mémoire, Directeur de rédaction des Cahiers des Anneaux de la Mémoire

Les origines de la traite atlantique et des esclavages sont de mieux en mieux connues par les Historiens d'Europe, d'Afrique et des Amériques. Les recherches, qui se sont beaucoup développées depuis les 20 dernières années, permettent de comprendre la complexité et l'importance pour tout le monde atlantique de ce long et tragique processus historique. Elles permettent aussi aux anthropologues de mieux identifier les divers héritages que l'histoire a légués au monde contemporain. Nous pouvons donc aujourd'hui présenter une vue d'ensemble précise et complexe de ce phénomène du passé dont de nombreuses conséquences restent prégnantes.

Les Anneaux de la mémoire à Nantes œuvrent depuis de nombreuses années en collaboration avec de nombreux partenaires autour du monde atlantique pour faire connaître l'histoire et en affronter les traumas enfouis dans les mémoires.

La démarche historique et anthropologique du projet "mémoires libérées", partagée par les Anneaux de la mémoire avec ses partenaires d'Afrique et des Amériques, est l'objet de la conférence.

Six événements du 13 au 18 septembre

Conférence Tromelin

conférence Tromelin, l’île des esclaves oubliés. Regard sur 10 ans de recherches 13 septembre 2016

Tromelin, l’île des esclaves oubliés

Mardi 13 septembre 2016 - 18h30

Max Guérout & Thomas Romon

entrée libre

Séminaire Lorient, port de la Cie des Indes

Séminaire Lorient, port de la Compagnie des Indes 16 septembre 2016

Vendredi 16 septembre 2016 - 9h-17h

Espace Courbet - Lorient

entrée libre

Visite exposition Savoia

Visite exposition Savoia 14 septembre 2016

Mercredi 14 septembre 2016 - 18h

Présentation par Sylvain Savoia de l'exposition de planches de bande-dessinée.

entrée libre

Journées du patrimoine au Musée

Journées du patrimoine au musée 17-18 septembre 2016

Musée de la Compagnie des Indes

Samedi 17 et dimanche 18 septembre 2016 - 10h - 18h

entrée libre

Dernières entrées à 17h

Rencontre - dédicace

Rencontre - dédicace à Port-Louis 14 septembre 2016

Mercredi 14 septembre 2016, 20h-22h

La Dame Blanche - Port-Louis

En présence de Max Guérout, Thomas Romon et Sylvain Savoia

Journées du patrimoine Tromelin

Journées du patrimoine Tromelin 17-18 septembre 2016

Maison de l'Agglomération - Lorient

Samedi 17 et dimanche 18 septembre 2016 - 10h - 18h

entrée libre

 

Tromelin, l’île des esclaves oubliés. Regard sur 10 ans de recherches

conférence Tromelin, l’île des esclaves oubliés. Regard sur 10 ans de recherches 13 septembre 2016
Conférence Tromelin, l’île des esclaves oubliés. Regard sur 10 ans de recherches 13 septembre 2016

Mardi 13 septembre 2016 - 18h30

Espace Courbet - salle de conférence
81, rue Amiral Courbet - Lorient

Entrée libre, dans la limite des places disponibles

Conférence animée par Max Guérout, Directeur des opérations du GRAN & Thomas Romon, Archéologue à l'INRAP

La conférence retrace les 10 ans de recherches historiques et archéologiques effectuées sur l'île Tromelin. Exemple rare de fouilles sous-marines et terrestres simultanées, cette approche est indispensable pour élucider les conditions de survie des esclaves malgaches. C'est en effet avec les débris du bateau que les naufragés fabriquent les objets de leur vie quotidienne (outils et ustensiles de cuisine). Avec du bois flotté, ils alimentent un feu et construisent par deux fois des radeaux pour tenter de fuir l'îlot.





Les recherches nécessitent une équipe pluridisciplinaire, dépassant le dialogue entre sources historiques et vestiges archéologiques : géomorphologue, anthropologue, archéozoologue et ornithologue.

Au-delà, Tromelin forme un champ d'étude particulier. Il s'agitd'analyser les vestiges du séjour d'un nombre déterminé d'individus pendant une durée connue, sur un espace restreint et parfaitement délimité. L'étude des productions d'objets et de déchets, et de l'impact sur l'environnement du séjour des naufragés, constitue un laboratoire archéologique unique.

De retour de leur quatrième campagne de fouilles archéologiques sur l'île Tromelin, Max Guérout, directeur des opérations et Thomas Romon, archéologue, spécialiste des sépultures, font le point sur les informations recueillies. Ils traduisent, interprètent et s'interrogent sur les conditions de survie matérielles, psychologiques et sociales de ces captifs, oubliés dans leur prison maritime pendant 15 ans à partir de 1761.

Par Max Guérout (Groupe de recherche en archéologie navale - Gran) et Thomas Romon (Institut national de recherches archéologiques préventives - Inrap), commissaires de l'exposition Tromelin, l'île des esclaves oubliés.

Visite exposition Savoia

Visite Savoia 14 septembre 2016
Visite Savoia 14 septembre 2016
Visite Savoia 14 septembre 2016

Mercredi 14 septembre 2016, 18h

Musée de la Compagnie des Indes -
Port-Louis

Une visite de l'exposition des planches de bande-dessinée de Sylvain Savoia

Sylvain Savoia a rejoint une campagne de fouille sur l'île Tromelin. De cette expérience est né le livre Les esclaves oubliés de Tromelin : une bande dessinée qui redonne la parole aux esclaves, mêlée au journal de bord d'une mission archéologique (éditions Dupuis, collection Aire Libre).

Sylvain Savoia propose une visite de l'exposition de planches originales présentée au sein du musée de la Compagnie des Indes jusqu'au 30 octobre : De l'esquisse à l'album : Tromelin en bande dessinée.

Mercredi 14 septembre - 18h - entrée libre

Musée de la Compagnie des Indes à Port-Louis

Illustration © S. Savoia Collection Aire Libre. Dupuis

Rencontre - dédicace à Port-Louis

rencontre dédicace 14 septembre 2016
Rencontre dédicace 14 septembre 2016

Mercredi 14 septembre 2016, 20h-22h

La Dame Blanche
35 Grande rue - 56290 Port-Louis

En présence de :

  • Max Guérout, Directeur des opérations du GRAN
  • Thomas Romon, Archéologue à l'INRAP
  • Sylvain Savoia, Auteur de Bande dessinée

En partenariat avec le café-librairie La dame blanche à Port-Louis, le musée de la Compagnie des Indes propose une rencontre-dédicace avec Max Guérout (Directeur des opérations du Groupe de recherche en archéologie navale, GRAN), Thomas Romon (Archéologue à l'Institut national de recherches archéologiques préventives, INRAP) et Sylvain Savoia (Auteur de bande-dessinée).



Max Guérout et Thomas Romon sont les commissaires scientifiques de l'exposition Tromelin, l'île des esclaves oubliés présentée à Lorient par le musée de la Compagnie des Indes au sein de la maison de l'Agglomération jusqu'au 30 octobre. Ils ont mené quatre campagnes de fouilles archéologiques sous-marines et terrestres sur l'île Tromelin, entre 2006 et 2013. Les recherches ont permis d'étudier les conditions de survie des naufragés et de replacer l'histoire de la tragédie dans l'histoire de la traite et de l'esclavage dans l'océan Indien. L'exposition est le fruit d'un partenariat notamment entre le GRAN, l'INRAP et le Château des Ducs de Bretagne à Nantes. Ils sont également les auteurs de l'ouvrage Tromelin, l'île des esclaves oubliés (CNRS éditions, coédition avec l'Inrap) dont la nouvelle édition revue et augmentée intègre des extraits du journal des archéologues.

Le dessinateur Sylvain Savoia a rejoint une campagne de fouille sur l'île Tromelin. De cette expérience est né le livre Les esclaves oubliés de Tromelin : une bande dessinée qui redonne la parole aux esclaves, mêlée au journal de bord d'une mission archéologique (éditions Dupuis, collection Aire Libre).

Une exposition des planches originales de Sylvain Savoia est présentée au sein du musée de la Compagnie des Indes jusqu'au 30 octobre : De l'esquisse à l'album : Tromelin en bande dessinée.

Séminaire Lorient, port de la Compagnie des Indes

Séminaire Lorient 2016
Séminaire Lorient 2016

Vendredi 16 septembre 2016, 9h-17h

Espace Courbet - Lorient

Une journée de conférences autour de la naissance de Lorient, capitale de la Compagnie françaisedes Indes. Cette journée est organisée par le musée de la Compagnie des Indes et l'Animation de l'architecture et du patrimoine de la Ville de Lorient, dans le cadre de la célébration du 350e anniversaire de Lorient.

Consulter le programme ici

Entrée libre dans la limite des places disponibles.
Possibilité de restauration sur place : réservation conseillée auprès de l'Espace Courbet au 02 97 21 16 73.

Journées du patrimoine au Musée

Journées du patrimoine au musée 17-18 septembre 2016

Le musée de la Compagnie des Indes ouvre ses portes au public à l'occasion des Journées européennes du patrimoine.

Samedi 17 et dimanche 18 septembre 2016 - 10h - 18h

entrée libre

Dernières entrées à 17h

Journées du patrimoine exposition Tromelin

Journées du patrimoine Tromelin 17-18 septembre 2016

L'exposition Tomelin, l'île des esclaves oubliés présentée à la Maison de l'Agglomération (Lorient) est ouverte au public. Les horaires ont été élargis pour l'occasion.

Samedi 17 et dimanche 18 septembre 2016 - 10h - 18h

Commentaires des guides conférenciers tout au long de la journée.

entrée libre

Les laques de Coromandel

conférence Les laques de Coromandel 28 juin 2016
conférence Les laques de Coromandel 28 juin 2016

Mardi 28 juin 2016 - 18h30

Espace Courbet - salle de conférence - 81, rue Amiral Courbet - Lorient

Entrée libre, dans la limite des places disponibles

Conférence animée par Nicole Brugier, Spécialiste de la laque, Les Ateliers Brugier

Les grands paravents en laque de Coromandel figurent parmi les objets les plus précieux de l'art de la Chine. A travers leur décor exubérant, nous découvrons la vie des dignitaires dans leurs palais et leurs jardins, les occupations des lettrés, les voyages des Immortels et les beaux paysages de la Chine.

Nous suivons les aventures des voyageurs et des négociants qui traversent les mers pour ouvrir des relations commerciales entre l'Extrême-Orient et l'Europe et rapporter des cargaisons d'objets rares. Ces objets sont ensuite transformés et adaptés au cours des siècles par les grands ébénistes occidentaux pour satisfaire aux diverses modes.

Les journées nationales de l'archéologie

Programme des journées nationales de l'archéologie à Lorient
Programme des journées nationales de l'archéologie à Lorient

Consulter le programme des 18 et 19 juin

Ouverture exceptionnelle à Lorient de l'exposition Tromelin, l'île des esclaves oubliés de 10h à 18h le samedi 18 et dimanche 19 juin

L'exposition " Tromelin, l'île des esclaves oubliés " une l'occasion unique pour la Ville de Lorient de participer aux Journées Nationales de l'Archéologie. Elles donnent la possibilité au public de se familiariser avec les multiples facettes de l'archéologie. Familles, scolaires, étudiants, passionnés d'Histoire ou simples curieux sontinvités à découvrir la discipline et le patrimoine archéologique.

VISITES COMMENTÉES " Tromelin, l'île aux archéologues"
Une découverte de l'exposition axée sur les campagnes de fouilles menées sur l'îlot Tromelin entre 2006 et 2013 : comment s'organisent les archéologues sur l'île et quelles sont leurs méthodes ? Que nous apprennent les éléments retrouvés sur les conditions de survie des naufragés ?
Le samedi 18 juin et le dimanche 19 juin à 15h



ANIMATIONS JEUNES PUBLICS
:
- Mes premiers pas d'archéologu
es

Le samedi et le dimanche à 10h30

- Tous Archéologues !

Le samedi et le dimanche à 16h

- Exposition sur panneaux " découvre l'archéologie avec Tip Taupe "

Une petite taupe explique aux enfants ce qu'est l'archéologie.

- Exposition " Vous avez dit archéologie préventive ? "

Cinq panneaux expliquent le rôle de l'Inrap et la démarche de l'archéologie : diagnostic, fouille, exploitation scientifique des résultats et restitution au public. Retrouvez également sur le campus de l'Université de Bretagne Sud à Lorient le Village de l'Archéologie pour partir à la rencontre de tous les acteurs de la discipline.

La nuit des musées - samedi 21 mai 2016

La nuit des musées
La nuit des musées
La nuit des musées
La nuit des musées

Samedi 21 mai 2016 - 20h-24h (dernier accès à 23h) - Citadelle de Port-Louis - entrée libre

Le 21 mai 2016, à la citadelle de Port Louis aura lieu une nouvelle édition de la Nuit européenne des Musées. La citadelle et ses musées seront gratuitement ouverts à tous de 20h à minuit (dernier visiteur admis à 23h).

La classe l'oeuvre

Pour la troisième année consécutive l'opération "la classe, l'oeuvre" en partenariat avec le ministère de l'Education Nationale, propose de rapprocher élèves et collections lors de la Nuit des musées. Les participants deviennent ainsi des médiateurs pour valoriser une oeuvre présente dans la collection des musées participants.

Cette année, les élèves de CM2 de l'école du Centre de Port-Louis présentent trois objets des collections sous forme de petites représentations théâtrales. Le paravent en laque de Coromandel, le coffret Namban et la petite tenture d'indienne sont à l'honneur!

Visites "Flash" : à suivre tout au long du parcours!

Envie de tout savoir sur la médecine à bord ou l'armure de samouraï ? Postés dans les salles du musée de la Compagnie des Indes, les guides-conférenciers de la Ville de Lorient partagent avec les visiteurs qui le souhaitent leurs connaissances et leur passion pour les collections. Au fil du parcours, amoureux d'histoire et d'art ou simples curieux feront ainsi connaissance avec un marchand de thé, une Vierge à l'Enfant de porcelaine ou encore un chameau de Bactriane, emblème des routes de la soie et en quelque sorte ancêtre du Soleil d'Orient, premier grand vaisseau de commerce construit dans le port de Lorient en 1671.

La Nuit des musées

Héritière du "printemps des musées", créé à l'initiative du Conseil de l'Europe en 2001, la Nuit des musées naît en 2005 d'une volonté de démocratisation, de diversification des publics et de construction d'une Europe de la culture. Cet événement mobilise un nombre toujours plus important de musées et connaît un succès grandissant auprès du public. Le temps d'une nuit, le public a l'opportunité de découvrir les collections des musées d'une manière ludique, insolite et innovante. En 2014, ce sont deux millions de visiteurs qui ont fréquenté la Nuit des musées en France.

Manille, Ville-monde

conférence Manille 17 mai 2016
conférence Manille 17 mai 2016

Mardi 17 mai 2016 - 18h30

Espace Courbet - salle de conférence - 81, rue Amiral Courbet - Lorient

Entrée libre, dans la limite des places disponibles

Conférence animée par Romain Bertrand, Directeur de recherches, Sciences Po, Paris

Manille, 1577, un enfant comparaît devant le gouverneur Francisco de Sande dans le cadre d'un procès d'Inquisition. De quoi le jeune Diego de Ávila s'est-il rendu coupable pour inquiéter à ce point le représentant du roi d'Espagne ?

Ensorcelé peut-être par des servantes indigènes, l'enfant, qui vit avec son oncle dans le couvent des Augustins, a rêvé qu'aux Enfers un siège était réservé pour le gouverneur...

Colportée par les soldats et les colons, la rumeur circule à Manille dans les arrière-cours et les cuisines et jusqu'au cœur du gouvernement municipal. Francisco de Sande ne peut le supporter.

À travers cette histoire extraordinaire, dont tous les détails sont romanesques et qui agit à la façon de ces tracteurs chimiques qui défient l'opacité des chairs, Romain Bertrand dévoile le paysage dérobé de la Conquête et défait, chemin faisant, la fiction de l'irrésistible expansion occidentale.

Car qu'est-ce-que la Conquête, sinon des commencements incertains qui voient les Espagnols, en lutte les uns contre les autres et taraudés déjà par le remords, ignorant tout d'un univers cosmopolite dont le cœur bat plus loin, être conquis plus qu'ils ne le conquièrent par le monde philippin et ses magies.

Surat, le premier comptoir français en Inde

conférence Surate 19 avril 2016
conférence Surate 19 avril 2016

Mardi 19 avril 2016 - 18h30
Espace Courbet
- salle de conférence -
81, rue Amiral Courbet - Lorient
Entrée libre, dans la limite des places disponibles

Conférence animée par Sara Keller, Dr. Chercheur résident à l'Institut d'Etudes Avancées de Nantes - Laboratoire " Orient et Méditerranée " UMR 8167, Paris

« Surat est bien connu comme le plus grand emporium de l’Empire Indien, on y trouve là à la vente toutes les marchandises possibles » Ovington, J., Voyage to Surat in the Year 1689, 1696 reprint OUP, 1929, 131.

Depuis le début du 17e siècle, le port dynamique, cosmopolite et populeux gujarati de Surat est perçu par les marchands et voyageurs européens comme l'Eldorado oriental, porte de l'Inde moghole et symbole de la richesse orientale dans tous ses excès. C'est là qu'est établi en 1668, dans le sillon tracé par les Anglais et les Hollandais, le tout premier comptoir français de la Compagnie Française des Indes Orientales sur le sous-continent indien.

Toutefois, incapable de surmonter ses difficultés financières et relationnelles, le comptoir cesse rapidement ses activités commerciales, décevant les espérances économiques et politiques françaises. Le comptoir est remodelé en 1773 sous la forme d'un établissement consulaire, qui inaugure, à court terme, la fonction diplomatique française en Inde.

Au-delà des aléas économiques et diplomatiques français en Inde, c'est de la réalité du comptoir de Surat, qui connaît son heure de gloire au 17e siècle, et de sa place dans le monde social, marchand et politique dont il est question. Que représente la présence française à Surat aux 17e et 18e siècles ? Quelle est sa réalité territoriale, architecturale et sociale ? Sur la base de documents d'archives et d'une étude archéologique détaillée, la morphologie topographique de l'empreinte française sur le territoire et l'umland [alentours] du port mogholde Surat sera examinée.

Les événements de 2016

(Les conférences ont lieu à Lorient - Espace Courbet - 18h30 - entrée libre)

consulter le programme

Consulter le programme

- Mardi 19 avril : Conférence Surate, le premier comptoir français en Inde (17e-18e siècles) - Sara Keller

- Mardi 17 mai : Conférence Manille, Ville-monde - Romain Bertrand

Samedi 21 mai : Nuit des musées

- Du 28 mai au 30 octobre : Exposition Tromelin, l'île des esclaves oubliés (Maison de l'Agglomération - Enclos du Port - Lorient)

- Les 17, 18 et 19 juin : Journées nationales de l'archéologie (Maison de l'Agglomération - Enclos du Port - Lorient)

- Mardi 28 juin : Conférence : Les laques de Coromandel - Nicole Brugier

- Mardi 13 septembre : Conférence : Tromelin, l’île aux esclaves oubliés regard sur 10 ans de recherches - Max Guérout et Thomas Romon

- Samedi 17 et dimanche 18 septembre : Journées du patrimoine

- Mi-septembre : Séminaire autour de la thématique de Lorient, port de la Compagnie des Indes

- Mardi 8 novembre : Conférence : L'étonnante aventure de la cochenille mexicaine (16e-19e siècles) - Gilbert Buti