Cargaisons de Chine

Porcelaines de la Compagnie des Indes du musée de Lorient.

Rédigé par Louis Mézin, alors conservateur en chef du musée de la Compagnie des Inde.

Ce livre a été édité à l'occasion de l'exposition "Cargaisons de Chine, porcelaines de la Compagnie des Indes du musée de Lorient " (204 pages, illustrations couleur.

L'accroissement des relations de commerce entre l'Occident et la Chine génère, au XVIIIe siècle, le développement d'un intérêt renouvelé pour les formes d'arts et les décors d'origine asiatique. Durant le siècle des Lumières, un engouement nouveau porte les arts décoratifs européens, et principalement la céramique, aux frontières de l'Asie. La Chine, principal pourvoyeur de porcelaine fine, destine alors une grande partie de ses productions à l'exportation. Elles forment de précieuses cargaisons de nombreux bateaux des Compagnies des Indes qui sillonnent les étendues océaniques du monde oriental.

Ces porcelaines, assignées à l'usage de la table, connaissent un succès considérable. Les formes et les décors peints sur chacune d'elles, à l'origine chinois, s'adaptent progressivement aux désirs des commanditaires, pour former, cas unique, une œuvre originale mêlée d'influences réciproques. Le musée de la Compagnie des Indes de Lorient conserve l'une des principales collections françaises de porcelaine chinoise de commande.

Ce livre en révèle pour la première fois l'importance.

English version

Available in English.